Migrants : Paris et Londres à la recherche d'une sortie de crise

La Grande-Bretagne devrait accorder 20 millions d'euros supplémentaires à la France pour l'accueil des migrants et la sécurisation de la frontière. Les explications de Lilya Melkonian, à Amiens (Somme).

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Lors du 34e sommet franco-britannique, il a beaucoup été question d'argent entre David Cameron et François Hollande, sur la question des migrants. "Les Français réclament des engagements supplémentaires des Britanniques. Jusqu'à présent, cette aide s'élevait à 60 millions d'euros, mais David Cameron devrait le confirmer tout à l'heure : les Britanniques accorderont 20 millions d'euros supplémentaires à la France pour cette aide", explique Lilya Melkonian, en direct d'Amiens (Somme).

Déplacement de la frontière

Ces discussions interviennent quelques heures après une interview donnée par Emmanuel Macron à la presse britannique. "Il explique que si le Royaume-Uni votait la sortie de l'Union, la frontière serait déplacée de l'autre côté de la Manche, à Douvres et non plus à Calais. Un argument que reprend David Cameron dans sa campagne contre la sortie de son pays de l'Union européenne", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier français surveille des migrants aux abords du tunnel sous la Manche, le 3 décembre 2015 à Coquelles (Pas-de-Calais).
Un policier français surveille des migrants aux abords du tunnel sous la Manche, le 3 décembre 2015 à Coquelles (Pas-de-Calais). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)