Manifestations anti-migrants : Jean-Yves Le Drian demande la mise à la retraite du général Piquemal

L'ancien chef de la Légion étrangère est poursuivi pour avoir participé à une manifestation interdite à Calais.

Le général Christian Piquemal pendant une manifestation anti-migrants à Calais (Pas-de-Calais), le 6 février 2016.
Le général Christian Piquemal pendant une manifestation anti-migrants à Calais (Pas-de-Calais), le 6 février 2016. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Mis à jour le , publié le

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a saisi l'armée de Terre lundi 7 mars, afin que le général Christian Piquemal soit mis à la retraite. L'ancien chef de la Légion étrangère est poursuivi pour avoir participé à une manifestation anti-migrants à Calais, samedi 6 février, alors que la préfecture avait interdit ce rassemblement.

"Il n'a pas respecté" le devoir de réserve

Christian Piquemal, âgé de 75 ans, est à ce jour gradé de la deuxième section. Les officiers généraux qui ont ce statut ne sont plus en activité, mais restent à la disposition de l'armée. Ils bénéficient en outre de certains avantages fiscaux, du droit de porter l'uniforme et sont aussi soumis à un devoir de réserve qui n'a "visiblement pas été respecté" par le général Piquemal.

Jean-Yves Le Drian a saisi l'armée afin que Christian Piquemal soit exclu de la deuxième section par un conseil de discipline et mis à la retraite. Le ministère de la Défense travaille par ailleurs à une réforme du Code de défense, afin de permettre au ministre de prendre directement ce genre de décision, après discussion avec le chef d'état-major.