Calais : la "jungle" va se vider

La "jungle" de Calais va fermer prochainement. Dès mardi, une partie du camp occupé par les migrants sera évacuée.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

La semaine et les jours qui arrivent s'annoncent décisifs pour la ville de Calais (Pas-de-Calais). Dès mardi, une bonne partie des migrants qui occupent la "jungle" de la ville va être évacuée. La plupart d'entre eux seront relogés dans des centres d'accueil provisoire. Environ 1000 réfugiés seraient concernés par ces opérations selon les autorités. Beaucoup plus d'après les associations. 

Des solutions inefficaces pour les associations

Ils seraient en effet plus de 3000 selon les bénévoles présents sur place. Les associations humanitaires dénoncent les solutions apportées par les pouvoirs publics. Selon elles, l'évacuation de la "jungle" de Calais ne fera que déplacer le problème mais ne le réglera pas. Les politiques, eux, veulent faire retomber les tensions parfois très vives entre les habitants et les migrants.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
L'entrée principale de la "jungle" de Calais, le 20 février 2016.
L'entrée principale de la "jungle" de Calais, le 20 février 2016. (JULIEN PITINOME / NURPHOTO / AFP)