Nièvre : l'emploi à bon port

Dans la Nièvre, un port a été créé de toute pièce il y a cinq ans. Aujourd'hui, le tourisme fluvial vient au secours de l'emploi.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

C'est un port flambant neuf, au bord de la Loire. Ici à Decize (Nièvre), il y a cinq ans, il n'y avait qu'une friche industrielle. Aujourd'hui, le site peut accueillir 80 bateaux en pleine verdure. Ces plaisanciers vont faire escale quelques jours. En 2011, cinq communes se réunissent pour créer ce port de plaisance. Coût du projet : 6,6 millions d'euros. Sa construction a donné du travail à une dizaine d'entreprises dans la région. 

L'équipe s'étoffe

Et pour faire fonctionner le port, il a fallu embaucher. Agent du port, Christophe Pannetier est l'ange gardien des plaisanciers. Grâce au port, il a pu revenir au pays. Avec un hôtel, un restaurant, dix gîtes, une capitainerie, le port est devenu un village ouvert sept jours sur sept. 25 personnes travaillent sur le site. Et l'équipe s'étoffe d'année en année. Sans publicité, le port a atteint ses objectifs de remplissage en moins de cinq ans.
Le JT
Les autres sujets du JT