La ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem (ici le 17 mi 2012, à Paris) veut organiser une conférence sur l'abolition de la prostitution.
La ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem (ici le 17 mi 2012, à Paris) veut organiser une conférence sur l'abolition de la prostitution. (CHARLES PLATIAU / AFP)

La ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, veut abolir la prostitution. Elle le répète dimanche 24 juin dans un entretien au JDD et prévoit d'organiser une "conférence de consensus". "La question n'est pas de savoir si nous voulons abolir la prostitution - la réponse est oui - mais de nous donner les moyens de le faire", déclare la ministre.

"Je ne suis pas naïve, je sais que ce sera un chantier de long terme", précise-t-elle en rappelant la "position abolitionniste" du PS qui est "le fruit d'une réflexion tirant les leçons des insuffisances des dispositifs actuels".

En 2011 les députés ont adopté une résolution préconisant de pénaliser les clients de la prostitution, sans consulter les principales intéressées. Le seront-elles lors de la "conférence" que propose la ministre ?