Médecine : quand la musique soigne la dyslexie

Les cours de chant et de musique permettent d'améliorer les performances et la motricité de certains enfants. Les explications de France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Dans ce cours de musique, Ly-lou n'est pas là pour chanter, mais pour réussir à surmonter ses difficultés à l'école. Elle est dyslexique. "Ce travail permet d'aborder les mots plus longs, à quatre syllabes et de les mélanger", explique Alice Dormoy, professeur de piano. Et grâce à la musique, Ly-lou arrive à coordonner ses gestes. Après seulement quelques séances de rééducation en musique, lire n'est plus un problème.

Une école entière

La musique serait donc capable de booster nos capacités intellectuelles. Elle permet de relier dans le cerveau les aires visuelles, auditives, de l'émotion et de la motricité. "Un enfant qui apprend un exercice musical avec un instrument met en relation la vision, l'audition et la motricité. Ce qui permet de développer les circuits importants pour la lecture, le calcul et l'écriture", explique le neurologue Michel Habib. Pour la première fois, une école primaire utilisant la musique comme thérapie a même vu le jour à Marseille (Bouches-du-Rhône). Et en six semaines, la musique aurait permis d'améliorer les performances des enfants d'au moins 20%.

Le JT
Les autres sujets du JT