Marc Chagall, la musique des couleurs

France 2 vous propose de redécouvrir le travail du peintre pour redonner vie au plafond de l'Opéra de Paris.

avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sous la coupole du Palais Garnier, dans la grande salle, se trouve une fresque monumentale de 220m², qui couvre le plafond d'origine. Au milieu des dorures et ses dorures rouges, sa modernité semble presque incongrue. Un chef d'œuvre qui remonte à 1964, signé Marc Chagall. C'est deux ans auparavant que son ami André Malraux, alors ministre de la Culture, lui propose d'offrir un nouveau plafond à l'opéra. Le peintre mélomane va alors décider de rendre hommage à 14 compositeurs et leurs plus grandes œuvres.

Un mouvement circulaire

On retrouve ainsi représentés la Flûte enchantée de Mozart, le Lac des cygnes de Tchaïkovski, mais aussi la Carmen de Bizet, toute en rouge, cachée sous le grand lustre. Il n'y a ni haut ni bas dans cette œuvre, mais un mouvement circulaire, dans lequel tous les personnages semblent s'animer. Dans sa ronde, Chagall a aussi emmené les plus grands monuments de Paris : la Tour Eiffel, l'Arc de Triomphe, et bien sûr l'Opéra Garnier.
 

Le JT
Les autres sujets du JT