Les mères d'Erane et Andy ne croient pas à la thèse de l'accident avancée par la police. Elles ont déposé plainte contre X pour homicide volontaire mercredi, auprès du commissariat de Bordeaux, a révélé une source proche du dossier jeudi 28 juin.

Après trois jours de recherches, les deux cousins avaient été retrouvés noyés dans la piscine privée de la maison où ils avaient disparu, à Eysines (Gironde), dans la banlieue de Bordeaux. "Nous ne croyons pas à la thèse de l'accident. Pas du tout", avait déclaré le père d'Erane, Pierre-Alain Sylva, dans un message adressé à l'AFP.

Une suite dramatique d'événements, pour la police

Les enquêteurs de la police judiciaire semblent pour leur part privilégier la thèse d'un accident, intervenu après un enchaînement dramatique d'événements. Les enfants auraient quitté la maison avant 18 heures samedi. Ils seraient revenus dans la soirée pendant le match de foot France-Espagne diffusé entre 20h35 et 22h40 et seraient tombés accidentellement dans la piscine sans que les occupants de la maison ne s'en aperçoivent, en tentant peut-être d'attraper un ballon tombé dans l'eau.

Ils n'ont été découverts que mardi dans la piscine, son eau, très sale, n'ayant pas été évacuée dans le cadre de l'enquête. Les corps des noyés ne remontent parfois pas à la surface avant 48 heures.