Une photo embarrassante pour Marion Maréchal-Le Pen

La jeune députée FN y pose aux côtés du leader du GUD et d'une figure du mouvement skinhead.

avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Loin de la dédiabolisation prônée par Marine Le Pen, la photo fait tache dans l'album de sa nièce, la jeune députée frontiste Marion Maréchal-Le Pen. Dans son édition du 11 avril, Le Point publie un cliché embarrassant, pris lors de la soirée du 40e anniversaire du Front national, le 8 décembre 2012, et déjà repéré par REFLEXes, un site d'informations antifascistes. Sur cette photo, Marion Maréchal-Le Pen pose aux côtés d'Edouard Klein, leader du groupuscule d'extrême droite GUD, et d'un de ses membres, Baptiste Coquelle, présenté par l'hebdomadaire comme "une figure du mouvement skin"

Le même Baptiste Coquelle apparaît sur une autre photo, elle aussi publiée par Le Point. Entouré de deux camarades, il est cette fois coiffé d'un casque siglé SS, et fait un salut nazi sur fond de croix celtique.

Voici une capture de l'article en question, telle que postée mercredi par un journaliste sur Twitter et floutée par nos soins. 

Capture d'écran d'un article de Le Point daté du 11 avril 2013.
Capture d'écran d'un article de Le Point daté du 11 avril 2013. (DR)
 

Par communiqué, Marion Maréchal-Le Pen a expliqué : "Je n'ai pas les moyens de m'assurer que ceux qui posent avec moi ne sont ni des fraudeurs fiscaux, ni des repris de justice, ni des criminels ou des extrémistes." La députée prend également ses distances avec cette frange de l'extrême droite : "Ces gens se trompent de porte en venant au Front national." Marion Maréchal-Le Pen termine son communiqué en s'étonnant de voir apparaître ces clichés "en pleine crise morale du gouvernement suite à l’affaire Cahuzac, alors que la soirée des 40 ans du Front national remonte à début décembre".