Les élèves de trois lycées parisiens mis à l'abri pour la 3e fois en une semaine après des alertes à la bombe

De nouvelles menaces ont visé les établissements Condorcet, Henri IV et Louis-le-Grand.

Le lycée Henri IV dans le quartier latin, à Paris.
Le lycée Henri IV dans le quartier latin, à Paris. (RIEGER BERTRAND / HEMIS.FR / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les élèves de trois lycées parisiens prestigieux ont été mis à l'abri, lundi 1er février au matin, à la suite de menaces. Il s'agit cette fois des établissements Condorcet, Henri IV et Louis-le-Grand, a précisé le rectorat sur son compte Twitter officiel, des informations confirmées de source policière. "La police sécurise les lieux", a-t-on ajouté.

Des menaces suivies de mesures de précaution qui sont devenues récurrentes ces derniers jours. C'est la troisième fois en une semaine que l'événement se produit dans des établissements de la capitale, a indiqué le rectorat de Paris.

La police n'a rien trouvé les deux premières fois

Mardi et jeudi de la semaine dernière, plusieurs établissements, dont les trois visés ce lundi, ont été la cible de "menaces", qui avaient entrainé une mise à l'abri des lycéens. A chaque fois, la police n'avait rien trouvé et les lycées avaient repris leur fonctionnement habituel.