Le nouveau nom de la région Midi-Pyréenées-Languedoc-Roussillon, un enjeu économique

Le comité du nom se réunit ce lundi 4 avril à Carcassonne pour la deuxième fois, mais la nouvelle appellation sera elle, connue en juin. France 3 fait le point.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Le nouveau nom de la région Midi-Pyréenées-languedoc-Roussillon sera connu en juin. Pour les commerçants de ces régions, l'enjeu est important. La société Komis est une PME du Tarn-et-Garonne qui fabrique des panneaux publicitaires pour les stades de foot et de rugby. Avec une grosse clientèle à l'export, le nouveau nom de la région peut être un handicap ou un atout commercial pour cette entreprise.
"Les clients ne viennent pas seulement pour nos produits. Quand on fait venir les Irlandais, ils viennent trois, quatre jours et en même temps, ils visitent la région. Quand on leur dit qu'on est au pays du cassoulet, de l'art de vivre et d'Airbus, ils vont peut-être avoir une autre vision de notre région. La meilleure appellation, c'est le sud", explique Alain Tabaru, Gérant de la société Komis.

2 700 ans d'histoire

Ici, l'économie est florissante, mais la grande région c'est aussi 2 700 ans d'histoire partagée. Le pont du Gard est encore là pour le rappeler. Alors, comment forger une identité commune pour les 5,6 millions d'habitants de cette collectivité territoriale ? Le choix du nom est donc une décision éminemment politique. Le conseil régional tranchera le 24 juin prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT