Le corps de Julien Teyssier retrouvé dans la Garonne, à Bordeaux

Le jeune homme avait disparu fin avril à l'issue d'une soirée arrosée entre amis. Il est le cinquième jeune retrouvé noyé dans le fleuve, en dix mois, dans des circonstances similaires. 

Opérations de recherche dans la Garonne pour retrouver Julien Teyssier, le 2 mai 2012.
Opérations de recherche dans la Garonne pour retrouver Julien Teyssier, le 2 mai 2012. (DAVID THIERRY / SUD OUEST / MAXPPP)

Mis à jour le , publié le

Le corps de Julien Teyssier, 25 ans, porté disparu fin avril à Bordeaux à l'issue d'une soirée arrosée entre amis, a été retrouvé mercredi 9 mai dans la Garonne. Il s'agit du cinquième jeune retrouvé noyé dans le fleuve en dix mois, dans des circonstances similaires. 

Julien Teyssier, qui a un diplôme de croupier, avait fêté avec des amis dans différents bars du centre-ville de Bordeaux une proposition d'embauche, dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 avril. A 3h30, il avait été raccompagné en voiture par l'un de ses amis près de son propre véhicule, garé à 200 mètres de la Garonne. Sa piste s'est ensuite perdue.

Fermeture deux heures plus tôt des épiceries de nuit

Un corps a été découvert dans le fleuve mercredi, non loin du quartier de Bacalan, bloqué sous des branchages. D'après ses tatouages, "il y a de très fortes probabilités pour que ce soit" Julien Teyssier, mais l'analyse d'ADN devra confirmer cette information, a précisé une source proche de l'enquête, en précisant que la famille de la victime avait été prévenue.

Cette série noire a entraîné une psychose parmi les étudiants et la prise de mesures pour éviter des noyades liées à l'alcool à Bordeaux. Le 3 mai, la préfecture a ainsi pris un arrêté ordonnant la fermeture deux heures plus tôt des épiceries travaillant de nuit. Elles devront baisser leurs stores au plus tard à minuit, une mesure destinée à lutter contre les fraudeurs qui vendaient de l'alcool aux jeunes au-delà de l'horaire autorisé.