Des étudiantes étudient le Coran, le 16 octobre 2012, à l'Institut européen des sciences humaines (IESH), à Saint-Léger-de-Fougeret (Nièvre). 
Des étudiantes étudient le Coran, le 16 octobre 2012, à l'Institut européen des sciences humaines (IESH), à Saint-Léger-de-Fougeret (Nièvre).  (JEFF PACHOUD / AFP)

SOCIETE – Les Français sont 60% à considérer que l'influence et la visibilité de l'islam sont "trop importantes" en France, selon un sondage Ifop publié par Le Figaro, jeudi 25 octobre. Ils étaient 55% il y a deux ans.

Un tiers des sondés estime qu'elles ne sont ni trop, ni pas assez importantes, et 5% pas assez importantes. Les explications de notre confrère de France 2, Frédéric Vion.

(France 2)

Durcissement des Français vis-à-vis de l'islam

"Notre sondage démontre une évolution qui va dans le sens d'un durcissement supplémentaire des Français vis-à-vis de cette religion et d'une perception négative renforcée de l'islam", explique Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion de l'Ifop, dans Le Figaro.

Ainsi, 43% des sondés affirment que la présence d'une communauté musulmane en France est plutôt une menace pour l'identité du pays, contre 40% qui jugent qu'elle ne représente aucun danger. Et ils sont 17 % à penser qu'il s'agit d'un facteur d'enrichissement culturel pour notre pays.

Ouverture et intégration : des ressentis mitigés

Plus des deux tiers des personnes interrogées considèrent que la société française  est suffisamment ouverte. Mais concernant l'intégration, 67% des Français affirment que les musulmans et les personnes d'origine musulmane ne sont pas bien intégrés dans la société française. Le refus des musulmans de s'intégrer et les trop fortes différences culturelles apparaissent en tête des explications prêtées par les sondés. 

Enfin, 63% des sondés sont opposés au port du voile pour les "musulmanes qui le souhaitent", contre 7% qui y sont favorables. Voici l'intégralité de l'enquête :