La Seine-et-Marne ne veut plus être seule à gérer les déchets de région parisienne

Une équipe de France 2 s'est rendu dans ce département où on trouve la plus grande poubelle de France. Les habitants sont exaspérés.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

C'est en Seine-et-Marne qu'est déversée la grande majorité (80%) des déchets de la région parisienne. La décharge est géante : grande de trois km², elle comprend des montagnes de déchets de foyers et d'entreprises. Chaque année, cinq millions de tonnes sont enfouies ici. 

Ce choix stratégique fut décidé il y a environ 10 ans, car les terres de Seine-et-Marne sont immenses et bon marché. Mais certains sites sont devenus tellement vastes qu'ils approchent des habitations. L'école maternelle de Fresnes-sur-Marne n'est plus qu'à 300 mètres.

"Une honte"

Les habitants sont exaspérés. "C'est une honte", assure un homme à France 2. Pour l'entreprise ECT, propriétaire de la décharge, le marché est juteux : un mètre carré de déchet rapporte cinq euros. La société a donc sorti le grand jeu pour convaincre la mairie de Villeneuve-sous-Dammartin : elle lui a accordé 140 000 euros en 2013 pour rénover les rues, l'église...
Malheureusement, cette réputation a des conséquences néfastes pour la Seine-et-Marne. Des décharges sauvages ont vu le jour. Les agriculteurs, en colère, doivent faire le ménage. Craignant les travaux liés au Grand Paris, le département a décidé d'une pause : aucune extension de la décharge pendant trois ans, afin d'obliger aussi les autres départements d'Île-de-France à prendre leur part de déchets.

Le JT
Les autres sujets du JT