La phagothérapie, l'alternative aux antibiotiques bientôt autorisée en France ?

Il s'agit de combattre les bactéries en utilisant des virus naturels. Un comité d'experts se penche sur le sujet dès le mois prochain.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

C'est presque un miracle si Caroline Lemaire marche aujourd'hui normalement. Après une chute et plusieurs opérations, son pied droit s'infecte. Les antibiotiques sont impuissants, et les médecins ne voient plus qu'une solution : l'amputation. N'ayant rien à perdre, la jeune femme signe une décharge pour expérimenter un traitement interdit en France : la phagothérapie ou l'utilisation de virus pour détruire des bactéries. Ces virus sont appelés des phages. "Sur la plaie, on versait toutes les 24 heures les phages. C'était juste génial, car au fur à mesure des pansements, je voyais ma plaie se refermer", explique Caroline Lemaire.

Essais cliniques en cours

Les phages sont des virus que l'on trouve partout, dans l'eau de mer, les lacs, les égouts. Les phages sont programmés pour tuer les bactéries. Le virus phage pénètre dans la bactérie, il se multiplie et la détruit. Les autorités sanitaires attendent désormais les résultats cliniques pour donner le feu vert à l'utilisation des bactériophages.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 2)