La Drôme sur le tracé de la nationale 7

Au volant de sa 404, l'historien Thierry Dubois continue son voyage dans le temps sur la route des vacances. Au menu aujourd'hui, les secrets gastronomiques de la Drôme.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Après avoir passé les environs de Roanne (Loire), la 404 de Thierry Dubois arrive au point culminant de son périple sur la N7 : le col du Pin-Bouchain dans les monts du Lyonnais, situé à 759m d'altitude.
"Ce qui est assez marrant, c'est qu'on entame une descente dans la vallée du Rhône, c'est le changement de climat qu'on va ressentir tout de suite", explique le spécialiste de la nationale 7.

Un restaurant étoilé au bord de la route

Prochaine étape, à Pont-de-l'Isère dans la Drôme. Au bord de la route se trouve le restaurant étoilé du chef Michel Chabran. Il a fait du café de ses grands-parents une des meilleures tables de la région. Si on lui a souvent conseillé de s'écarter de la N7, son attachement familial l'a convaincu de rester. "Lorsque j'étais tout petit, j'étais à la terrasse du café, et je regardais ces voitures passer. C'était les premières DS, les 2CV, les 4CV, c'était formidable", se souvient-il.

Le JT
Les autres sujets du JT