David Vallat : un repenti du djihad devenu fervent défenseur de la laïcité

C'est le témoignage exceptionnel d'un repenti du djihad que livre David Vallat sur France 3.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Les derniers attentats l'ont fait sortir du silence. Ce Français, converti à l'islam dans les années 1990, raconte le processus d'embrigadement et les rouages de l'islamisme radical. Depuis les attentats parisiens, il se fait un devoir de témoigner. À l'âge de 20 ans, il rejoint les rangs des musulmans en Bosnie puis dans différentes zones de guerre. L'engrenage de l'islamisme radical, c'est un piège qu'il connaît bien.

"Des abrutis prennent ma religion en otage"

"C'est le terrain qui m'a fait devenir djihadiste. Ceux qui prétendent l'être avant d'y aller ne savent pas de quoi ils parlent", raconte le repenti au micro de France 3 avant d'ajouter : "pour les gens qui sont empreints d'un sadisme latent, ça ouvre des perspectives d'application de celui-ci". Lorsqu'il rejoint un camp d'entraînement en Afghanistan, dans les années 1990, David Vallat est l'un des rares Occidentaux. Sur place c'est la violence et non la religion qui galvanise les recrues. De retour en France, il se rapproche des GIA algériens. Arrêté et jugé dans le cadre de l'enquête sur les attentats à Paris, il est condamné à 5 ans de prison où il se reconstruit. Aujourd'hui il est blogueur et chaque semaine, dans une vidéo, il dénonce l'islam radical et défend la laïcité. "J'en ai marre que des abrutis prennent ma religion en otage".
 

Le JT
Les autres sujets du JT
David Vallat, un ancien jihadiste, s'adresse aux jeunes candidats au jihad et les met en garde contre ce qui les attend.
David Vallat, un ancien jihadiste, s'adresse aux jeunes candidats au jihad et les met en garde contre ce qui les attend. ( FRANCE 2)