Villes propres : des brigades traquent les incivilités

Des municipalités ont décidé de mobiliser des agents spécialisés pour lutter contre les incivilités, avec des amendes à la clé.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est une brigade d'un nouveau genre, qui sillonne ce quartier animé de Paris ce soir-là. Ils ne sont pas là pour contrôler l'alcoolémie ni pour assurer la sécurité. Eux traquent les incivilités du quotidien. Mission zéro mégot devant les restaurants et les bars. L'homme ramasse son mégot, mais ça ne suffira pas. La sanction tombe : 68 euros.

Des traqueurs incognito

De jour comme de nuit, cette brigade est à l'affût du moindre faux pas. Cet étudiant devra payer 35 euros d'amende, son chien n'était pas tenu en laisse. Difficile à accepter pour le jeune homme. Si la mairie de Paris frappe au porte-monnaie, c'est que les incivilités coûtent cher. Une facture à 80 millions d'euros chaque année. La ville de Cannes va encore plus loin, là-bas, les traqueurs avancent incognito. En civil, ils repèrent les fumeurs. Une tolérance zéro et des signalements par les habitants, c'est la recette cannoise contre les incivilités. Un modèle qui inspire de nombreuses autres villes en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
La mairie de Paris veut sanctionner les jeteurs de mégots d\'une amende de 35 euros.
La mairie de Paris veut sanctionner les jeteurs de mégots d'une amende de 35 euros. (ALAIN AUBOIROUX / LE PARISIEN / MAXPPP)