Paris : une aile de l'hôpital Hôtel-Dieu occupée par 200 personnes, dont 30 familles mal-logées

Répondant à l'appel de l'association Droit au logement (DAL), près de 200 personnes, dont 30 familles mal-logées, occupent depuis samedi après-midi l'hôpital de l'Hôtel-Dieu à Paris. 

Près de 200 personnes occupent l\'Hôtel-Dieu, sur l\'Île de la Cité à Paris, depuis samedi 7 janvier après-midi.
Près de 200 personnes occupent l'Hôtel-Dieu, sur l'Île de la Cité à Paris, depuis samedi 7 janvier après-midi. (MARION AQUILINA TWITTER/ RADIO FRANCE)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

"On vient dénoncer ce grand projet d'urbanisme qui va contribuer à accélérer la gentrification et l'épuration sociale de la capitale", a déclaré samedi 7 janvier sur Périscope Jean-Baptiste Eyraud, fondateur de l'association Droit au Logement (DAL).

Peu avant 16 heures, 200 personnes, dont 30 familles mal-logées, se sont installées dans une aile inoccupée de l'hôpital Hôtel-Dieu à Paris (Salle Saint-Roch, diabétologie), a pu constater une journaliste de franceinfo. Il s'agit d'une action coup de poing de l'association DAL.

Jean-Baptiste Eyraud pointe du doigt un projet sur l'Île de la Cité "qui vise à installer un grand marché des touristes". Il a ainsi demandé la "fin du projet et que l'Hôtel-Dieu vive". L'association réclame également le relogement de familles dans des chambres inoccupées de l'hôpital parisien.  

Les militants et les familles mal-logées sont venus de toute la région parisienne et se sont installés dans cette aile inoccupée de l'hôpital Hôtel-Dieu. Les occupants ont décidé de rester sur place jusqu'à nouvel ordre. Dans un premier temps, deux agents de la préfecture de police sont venus à la rencontre des militants, sans l'intervention de force de l'ordre.