Migrants : première nuit de répit

L'évacuation de la "jungle" de Calais (Pas-de-Calais) a commencé hier, lundi 24 octobre, 2 300 sont partis rejoindre des centres d'accueil et d'hébergement. L'occasion pour eux de profiter d'une première nuit de répit. 

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ont fait six longues heures de route depuis Calais (Pas-de-Calais), une arrivée sous la pluie en Meurthe-et-Moselle. Mais ce lundi 24 octobre au soir pour la première fois depuis bien longtemps, ces cinquante migrants soudanais et afghans ne dormiront pas dehors. Les voici accueillis solennellement dans un centre d'hébergement temporaire. Sur les visages, beaucoup de fatigue, mais aussi des regards pleins d'espoir.

Début d'une nouvelle vie

Une légère collation et les premiers francs sourires et puis vient un moment symbolique, la remise des clefs de leur nouveau logement, eux qui n'en ont pas eu depuis qu'ils ont quitté leur pays. À plusieurs centaines de kilomètres en Eure-et-Loire, c'est le début aussi d'une nouvelle vie pour ce groupe de migrants afghans, ils visitent l'appartement propre et spacieux qu'ils vont partager à six.

 

 

Le JT
Les autres sujets du JT