Incendie à Grande-Synthe : "Cet événement était annoncé", réagit la maire de Calais

L'incendie qui a ravagé le camp de migrants à Grande-Synthe, près de Dunkerque, lundi soir "était annoncé", selon Natacha Bouchart, la maire Les Républicains de Calais.

Un pompier intervient dans le camp de migrants de Grande-Synthe, mardi 11 avril 2017, au lendemain de l\'incendie qui a ravagé les lieux.
Un pompier intervient dans le camp de migrants de Grande-Synthe, mardi 11 avril 2017, au lendemain de l'incendie qui a ravagé les lieux. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Un incendie, faisant suite à des bagarres, a détruit 70% du camp de migrants de Grande-Synthe (Nord) lundi 10 avril, sans faire de blessés. "Cet évènement était annoncé", a réagi sur franceinfo Natacha Bouchart, maire Les Républicains de Calais mardi.

"Pas de dispositif pour loger les migrants" à Calais

Une partie des migrants a été accueillie dans trois gymnases mis à disposition. Les autres sont, soit dans la nature, soit étaient absents dans la nuit. Il va donc falloir les reloger. Calais est à 30 km de Grande-Synthe. "Nous n'avons pas de dispositif pour loger les migrants", a expliqué Natacha Bouchart. "La démonstration a été faite qu'il fallait démanteler Calais. Malheureusement, les évènements de Grande-Synthe me donnent encore une fois raison."

Cela fait plusieurs semaines que l'on réclame au gouvernement de démanteler ce camp. Cet évènement était annoncé.

Natacha Bouchart, maire LR de Calais

à franceinfo

"Arrêter l'autogestion"

Cet incendie est "l'exemple que le gouvernement n'a pas su prendre en compte les évènements qui se sont passés à Calais", a insisté Natacha Bouchart. Le camp de Grande-Synthe comptait environ 1 500 personnes. "Un camp ne doit pas dépasser une centaine de migrants, affirme la maire. Il faut arrêter de faire de l'autogestion avec des associations. Cela n'est pas leur métier. Il faut que le gouvernement puisse mettre en place un dispositif qu'il puisse maîtriser."

La maire de Calais craint que l'incendie de Grande-Synthe ait des répercussions sur Calais. "Nous avons d'ores et déjà sollicité les services de l'État pour renforcer le dispositif qui est présent sur le territoire. Quand on voit ce qui s'est passé cette nuit, on demande des renforts  pour éviter que ne se reproduisent des aventures malheureuses que nous avons subies trop longtemps", a-t-elle expliqué.

Incendie à Grande-Synthe : "Les événements me donnent raison", réagit Natacha Bouchart, la maire LR de Calais

00:00-00:00

audio
vidéo