"Envoyez l'armée britannique à Calais" : les tabloïds anglais se déchaînent contre la France

"Les Français se comportent de manière aussi déplorable que les Italiens", estime notamment le "Daily Mail", jeudi, reprochant aux autorités françaises la gestion de la crise des migrants.

Des migrants franchissent des grillages pour tenter d\'accéder au tunnel sous la Manche, près de Calais (Pas-de-Calais), le 29 juillet 2015.
Des migrants franchissent des grillages pour tenter d'accéder au tunnel sous la Manche, près de Calais (Pas-de-Calais), le 29 juillet 2015. (PASCAL ROSSIGNOL / REUTERS)
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les tabloïds britanniques se déchaînent contre les autorités françaises. Ils appellent, jeudi 30 juillet, l'armée de leur pays à intervenir à Calais (Pas-de-Calais) et accusent la France de couardise et d'irresponsabilité dans la gestion de la crise des migrants.

"Envoyez l'armée", titre en une le Daily Mail avant de consacrer cinq pages à la "catastrophe de Calais". "Nous avons empêché Hitler d'entrer. Pourquoi nos faibles gouvernants n'arrivent pas à stopper quelques milliers de migrants exténués ?", s'interroge le quotidien populaire*. "Voici pourquoi c'est la faute des Français", titre un autre article du Daily Mail, qui reproche notamment à notre gouvernement son "cynisme". "En aidant à établir un camp près de Calais, les Français ont créé un 'salon de départ' pour ceux qui veulent se rendre illégalement en Angleterre", poursuit le tabloïd. Le Daily Mail reproche aussi aux associations françaises d'apporter nourriture, vêtements et tentes aux migrants. "Au lieu de leur offrir ces secours, les Français devraient utiliser des bulldozers, des canons à eau et des chiens de garde pour disperser" les migrants, écrit un journaliste.

"Les Français se comportent de manière aussi déplorable que les Italiens"

Le tabloïd a également interrogé plusieurs femmes enceintes de la région du Kent (Angleterre), où se trouve l'arrivée du tunnel au Royaume-Uni, qui se disent très inquiètes de devoir accoucher dans l'ambulance. De nombreux bouchons ont été, en effet, provoqués sur l'autoroute M20 à cause des perturbations liées aux tentatives des migrants de traverser la Manche par cette voie. "Les Français se comportent de manière aussi déplorable que les Italiens", livre le journal en guise de verdict définitif.

Le Sun, quotidien le plus lu en Grande-Bretagne, n'est pas en reste, titrant "Les Frenchies sont atroces". "Coquelles [commune du Pas-de-Calais] a besoin de plus de muscles", britanniques bien sûr, souligne le tabloïd qui ajoute que "l'anarchie à Calais est une plaie purulente à la face de l'Europe". "La France n'y est pas. Ses policiers sont dépassés et ils préfèrent de toute façon nous refiler la responsabilité", ajoute le Sun qui a fait livrer des pizzas aux routiers et automobilistes bloqués sur les autoroutes du Kent.

"Envoyez l'armée pour stopper l'invasion des migrants", titre aussi le Daily Express. Pour le tabloïd, qui a soutenu Nigel Farage et son parti europhobe Ukip aux dernières élections législatives, il est "évident que les Français ont échoué à contrôler les migrants en maraude". "Où diable est David Cameron ?", s'agace aussi le Daily Express, dans un article titrait "Cameron va-t-il ENFIN agir ? La police française en état de siège pendant que des MILLIERS de migrants se déversent à la frontière".

"Le 'problème de Calais' ne peut être réglé à Calais"

Le ton est plus mesuré dans les quotidiens comme le Times, le Guardian ou l'Independent, même si le Telegraph relaye aussi des appels à envoyer des soldats en France. Le Guardian consacre ainsi un article aux ONG britanniques qui reprochent à David Cameron de tenir un "langage déshumanisé" à propos des migrants. "Parler des migrants comme d'un 'essaim' [comme l'a fait David Cameron] est sur la même ligne que suggérer d'envoyer dans l'armée. Cela déshumanise et assimile à une menace animale", écrit aussi un éditorialiste dans une tribune

"Le 'problème de Calais' ne peut être réglé à Calais car ce n'est pas un problème de Calais. Ce n'est qu'une petite partie d'un problème européen, ou mondial, contre lequel il n'y a pas de solution évidente", écrit de son côté, le correspondant de l'Independent à Paris. Le Royaume-Uni "pourrait accueillir chaque migrant de la jungle de Calais sans qu'on le remarque. Ce ne serait qu'une goutte d'eau dans l'océan. La crise est ailleurs et ne peut pas être résolue par des gouvernements isolés", estime aussi le Times (article payant).

 

*Tous les articles mis en lien sont en anglais.