Calais : les faux policiers qui agressaient des migrants interpellés

Cinq hommes ont été arrêtés mercredi 9 mars. Ils ont reconnu les faits. Le point avec France 3.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Franceinfo

Mis à jour le , publié le

Ces dernières semaines, les agressions de migrants à Calais se sont multipliées. Depuis fin février, plusieurs de ces auteurs ont été identifiés dont cinq faux policiers.

Le 21 janvier, dans le centre d'aide juridique de la "jungle" de Calais, assisté par un traducteur, un Afghan de 14 ans raconte l'agression dont il a été victime. Ses agresseurs sont cagoulés, leur uniforme lui laisse penser que ce sont des policiers.

25 agressions 

Mercredi, la police a arrêté quatre personnes à leur domicile de Calais, un cinquième homme est extrait de prison. Ils reconnaissent l'agression du jeune Afghan, mais pas seulement. En tout, six ou sept depuis le début de l'année.

La police met ainsi hors de cause ses agents dans cette affaire. Des suspects seraient proches du collectif d'extrême droite "Sauvons Calais". En tout, 13 personnes ont été interpellées depuis le 22 février, soupçonnées de 25 agressions.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers devant la gare de Calais (Pas-de-Calais), le 20 février 2016.
Des policiers devant la gare de Calais (Pas-de-Calais), le 20 février 2016. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)