VTC : les aéroports à nouveau bloqués

Du côté des aéroports, des tensions ce vendredi 23 décembre à Orly et à Roissy : les chauffeurs de VTC sont toujours en guerre contre la plateforme de réservation Uber et ils sont repassés à l’action. Départ en vacances compliqué pour certains voyageurs qui ont dû finir leur trajet à pied.

Voir la vidéo
FRANCE 2
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

À pied, ils ont dû traîner leur valise pour attraper leur avion, bloqués dans les embouteillages à cause de la manifestation des VTC. Ces voyageurs ont fait plusieurs kilomètres de marche pour partir en vacances. "C’est la misère, les gens ne préviennent pas, ils bloquent la route au moment des fêtes c’est inadmissible", peste cet usager.

Le montant des commissions, principale revendication

Dès 6h30 ce matin, vendredi 23 décembre, une cinquantaine de chauffeurs VTC ont organisé des ralentissements autour des aéroports parisiens. Feux de détresse allumés sur deux voies, ou encore voitures en travers de la route. L’objectif : sensibiliser le public à leurs conditions de travail. "Les usagers, je pense qu’il faut qu’ils comprennent qu’on n’a pas le choix, explique Sayah Baaroun, chauffeur VTC, membre de l'Union nationale des syndicats autonomes (UNSA). Il ne nous reste plus que ça comme dialogue." Les VTC se retrouvent en ce moment même devant le siège d’Uber, ils espèrent faire plier l’entreprise, notamment sur le montant de la commission qu’elle prélève aux chauffeurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Uber a rejeté, mardi 20 décembre, deux demandes des chauffeurs de VTC qui comptent poursuivre leur mouvement.
Uber a rejeté, mardi 20 décembre, deux demandes des chauffeurs de VTC qui comptent poursuivre leur mouvement. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)