VIDEO. VTC et Loti mobilisés à Paris : les contrôles policiers se multiplient

Le médiateur nommé par le Premier ministre, Laurent Grandguillaume, député de la Côte-d'Or, a fait le déplacement devant un point de contrôle à la gare de Lyon, à Paris.


VTC et Lotis toujours mobilisés pour défendre "10.000 emplois"
FRANCE 3
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pas de circulation perturbée, mais plus d'une centaine de véhicules VTC et de transports collectifs Loti ont stationné porte Maillot, à Paris jeudi 11 février. Les chauffeurs poursuivent leur mouvement de protestation entamé il y a maintenant plus d'une semaine, après les annonces du gouvernement en faveur des taxis, notamment le renforcement des contrôles des véhicules de transports individuels et collectifs. 

"Il faut vérifier l'application de la loi"

A la gare de Lyon, jeudi, une opération de police est lancée pour contrôler les documents officiels des chauffeurs. Le médiateur nommé par le Premier ministre, Laurent Grandguillaume, député de la Côte-d'Or, a fait le déplacement : "Il faut vérifier l'application de la loi et continuer le travail avec tous les acteurs sur la sortie de cette crise, de ce conflit qui dure depuis un moment, et pour trouver des solutions qui soient durables" dit-il devant la caméra de France 3.

Les VTC et les Loti s'inquiètent des mesures annoncées par le gouvernement après le mouvement de contestation des taxis fin janvier. Ils attendent que soit organisée une réunion de concertation, mais aucune table ronde n'est prévue à ce jour.

"Valls m'a tué-Etat Egoïste." Un chauffeur de VTC manifeste contre le gouvernement à la porte Maillot, à Paris, le 11 février 2016.
"Valls m'a tué-Etat Egoïste." Un chauffeur de VTC manifeste contre le gouvernement à la porte Maillot, à Paris, le 11 février 2016. (MATTHIEU ALEXANDRE / AFP)