La grève des taxis reconduite mercredi, les automobilistes invités à éviter la porte Maillot, Bercy et les aéroports parisiens

Des centaines de taxis bloquent toujours la porte Maillot et Bercy, mardi soir. Et dès 6 heures du matin, de nouveaux rassemblements sont prévus près des aéroports.

Des taxis en grève, à Paris, le 26 janvier 2016.
Des taxis en grève, à Paris, le 26 janvier 2016. (CHARLES PLATIAU / REUTERS)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Franciliens, évitez l'Ouest de Paris, et l'Est aussi, mercredi. La préfecture de police de Paris invite les automobilistes à "contourner largement" les quartiers de la Porte Maillot et de Bercy, et d'éviter les aéroports, en raison de la reconduction des manifestations de taxi qui protestent contre les dérives des VTC, mercredi 27 janvier. Manuel Valls a pourtant proposé une médiation, confiée au député socialiste Laurent Grandguillaume, afin de trouver une solution au conflit.

"Les rassemblements dans la capitale aux abords de la Porte Maillot et de la place du Bataillon du Pacifique sont maintenus cette nuit et reconduits pour la journée du mercredi 27 janvier; annonce la préfecture. Dès 6 heures, de nouveaux rassemblements sont envisagés sur les sites des aéroports d'Orly et de Roissy Charles-De-Gaulle."

24 interpellations

Mardi, dans la soirée, le trafic est redevenu normal autour des aéroports d'Orly et de Roissy, mais les taxis bloquent toujours la porte Maillot et le quartier de Bercy, près du ministère des Finances. Des centaines de taxis sont toujours rassemblés, et certains ont l'intention de passer la nuit sur place. lls refusent ainsi d'exécuter l'appel du préfet de police Michel Cadot "à se disperser afin de permettre aux Franciliens de regagner sans encombre leur domicile à l'issue de leur journée de travail". Manuel Valls 

Au total, 24 personnes ont été interpellées, à Orly et à Paris, notamment pour "violences volontaires, port d'arme et incendie volontaire", selon une source policière. Dix-huit ont été placées en garde à vue, selon le préfet de police.