DIRECT. Trois voitures avec chauffeurs prises pour cibles pendant la grève des taxis

Les taxis manifestent contre la concurrence, selon eux déloyale, des voitures de tourisme avec chauffeurs (VTC) et la hausse de la TVA dans les transports.

Un chauffeur de taxi manifeste à Paris, le 10 janvier 2014.
Un chauffeur de taxi manifeste à Paris, le 10 janvier 2014. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Franceinfo

Mis à jour le , publié le

Ce qu'il faut savoir

Les taxis se mobilisent à nouveau pour défendre leur marché. Des centaines d'entre eux protestent, lundi 13 janvier au matin, à Paris, ainsi qu'à Marseille, Lyon, Montpellier et Bordeaux, contre la concurrence, selon eux déloyale, des voitures de tourisme avec chauffeurs (VTC) et le relèvement de la TVA dans les transports. Des manifestations émaillées de violences. 

A Paris, la mobilisation est particulièrement forte autour des aéroports de Roissy et d'Orly. Plusieurs centaines de véhicules participent à une opération escargot.

Une voiture avec chauffeur de la société Uber a été violemment prise à partie par un groupe de personnes. L'entreprise de VTC Chauffeur-Privé annonce, elle aussi, l'agression de deux de ses chauffeurs. L'un près de la gare Montparnasse, l'autre à l'aéroport d'Orly.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#TAXIS

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TAXIS

20h16 : "Aucune promesse, aucun engagement, aucune réponse à nos questions" :  à leur sortie du ministère de l'Intérieur, les chauffeurs de taxi, en grève aujourd'hui, étaient insatisfaits. Découvrez leurs réactions avec ces images de France 2. 
   

18h24 :  Alors que partie des chauffeurs de taxis fait grève pour protester contre la concurrence des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) , deux chauffeurs de taxi ont raconté leurs conditions de travail à notre journaliste Mathieu Dehlinger. Leurs témoignages est à lire ici.


(ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

16h10 : A un peu plus de 16 heures, voici ce qu'il faut retenir de l'actualité :

•  Les taxis se mobilisent à nouveau pour défendre leur marché. Des centaines d'entre eux protestent contre la concurrence, selon eux déloyale, des voitures avec chauffeur. Des manifestations émaillées de violences à Paris et à Orly : trois voitures avec chauffeurs ont été attaquées.

Mediapart et Le Point ont affirmé que le propriétaire de l'appartement qui aurait abrité la liaison supposée entre François Hollande et l'actrice Julie Gayet aurait des liens avec le grand banditisme corse. Mais les personnes mises en cause font part de leur indignation et démentent ces accusations.

 Le parquet de Paris estime que la poursuite des investigations susceptibles de conduire à une mise en cause des ex-ministres Edouard Balladur et François Léotard, dans l'affaire Karachi, "devra se dérouler devant" la Cour de justice de la République.

• La cour d'appel de Paris a ordonné la mise en examen de structures scientologues dans l'affaire de l'Institut Aubert, école privée du Val-de-Marne soupçonnée d'avoir appliqué des préceptes de la Scientologie à l'insu de parents.

15h28 :  C'est pitoyable, ce diktat des taxis

15h28 :  N'oublions pas que les taxis investissent 220 000 euros pour leur plaque et les VTC rien du tout !

15h27 :  La réputation de la France en prend encore un coup. Au lieu d'essayer de se démarquer de la concurrence, d'améliorer leur prestation, ils s'énervent comme des enfants ! Reveillez-vous !

15h27 :  Les artisans qui ont une licence qui l'exploitent ont pris sur 10 ans pour la rembourser. 250 000 euros pour une licence de taxi c'est trop cher pour le métier que l'on fait....

15h26 :  Dans les commentaires, vous êtes nombreux à réagir à la grève des taxis. Vos avis divergent. En voici quelques-uns.

14h15 :  Nous vous en parlions dans le point de 14 heures. Ce matin, certains taxis en grève ont attaqué ceux qui ont choisi de travailler.


(ANNE-CHARLOTTE HINET, ETIENNE PRIGENT, MARIE CAZAUX - FRANCE 2)

14h13 : Il est 14 heures, le moment de faire un point sur l'actu :

•  Les taxis se mobilisent à nouveau pour défendre leur marché. Des centaines d'entre eux protestent contre la concurrence, selon eux déloyale, des voitures avec chauffeur. Des manifestations émaillées de violences à Paris et à Orly : une voiture avec chauffeur de la société Uber a été violemment prise à partie par un groupe de personnes et l'entreprise Chauffeur-Privé annonce, elle aussi, l'agression de deux de ses employés.

 Valérie Trierweiler est hospitalisée depuis vendredi. Son séjour à l'hôpital intervient après les révélations du magazine Closer, prêtant une liaison à François Hollande avec l'actrice Julie Gayet. Le journaliste Patrice Duhamel revient pour francetv info sur la conférence de presse à hauts risques du président, prévue demain.

C'est le premier règlement de comptes mortel de l'année. Un homme de 20 ans, connu des services de police, a été tué par balle la nuit dernière, dans le 15e arrondissement de Marseille.

13h47 :  Alors que les taxis sont en grève, deux chauffeurs de l’entreprise française Chauffeur-Privé se sont fait attaquer, annonce le PDG de la société dans un communiqué. L’un d’eux à 10h30 près de la Gare Montparnasse et un second à l’aéroport d’Orly. 

"Ces agressions se font sous forme d’agressions verbales, de jets d’œufs et de pierres sur les véhicules. Mais également de coups violents cassant les vitres et rétroviseurs des voitures", précise le communiqué. Dans notre article, nous avons recueilli le témoignage d'un passager d'un véhicule de la société Uber, également pris pour cible.

12h52 :  Alors que les taxis manifestent aujourd'hui pour dénoncer les voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) et les motos-taxis, un Tumblr compile les meilleures histoires des clients. "Supplément banlieue", course qui compte double, phrases cultes... Tous ceux qui ont pris un jour le taxi racontent leur mésaventure sur "J'aime les taxis".

12h01 : Midi ! L'heure d'un nouveau point sur l'actualité : La tension est montée d'un cran. Un véhicule de la société Uber, un des leaders du transport de tourisme avec chauffeur à Paris, a été pris pour cible lors de la manifestation des chauffeurs de taxi. Plus d'infos par ici.

 Valérie Trierweiler est hospitalisée depuis vendredi, très fatiguée et victime d'un "gros coup de blues". Son séjour à l'hôpital intervient après les révélations du magazine Closer, prêtant une liaison à François Hollande avec l'actrice Julie Gayet. Le journaliste Patrice Duhamel revient pour francetv info sur la conférence de presse à hauts risques du président, prévue demain.


Les sénateurs ont refusé de lever l'immunité de Serge Dassault mais la police enquête toujours sur des soupçons d'achat de voix à Corbeil-Essonnes (Essonne). La police a interpellé plusieurs personnes ce matin à Corbeil-Essonnes et à Saint-Fargeau-Ponthierry (Seine-et-Marne).


C'est le premier règlement de comptes mortel de l'année. Un homme de 20 ans, connu des services de police, a été tué par balle la nuit dernière, dans le 15e arrondissement de Marseille.

11h56 :  Le patron de Chabé Limousines, une entreprise de véhicules avec chauffeur, affirme sur BFMTV que ses véhicules ont été visés par des jets d'œufs et de farine, et que des portières ont été rayées. 

11h44 :  Le blogueur spécialiste des transports au Monde raconte ses mauvaises expériences avec les taxis, sous le titre : "Pourquoi je n'ai plus envie de prendre le taxi". Au menu : "tomber sur un taxi désagréable, bruyant ou malhonnête, attendre désespérément une voiture qui n’arrivera jamais, faire la queue pendant une heure à la gare alors que les taxis arrivent au compte-gouttes"...

11h34 : Opération escargot des taxis. Ok manifestez mais bloquer les gens à l'aéroport ce matin était minable! #taxis

11h34 : Je trouve ça hallucinant cette histoire de chauffeurs VTC attaqués par des taxis !! Encore une raison de ne plus jamais monter dans un taxi.

11h33 : Cette agression et les perturbations du trafic font grincer des dents sur Twitter.

11h36 : "Au niveau du premier barrage filtrant, des manifestants ont aspergé le véhicule de colle ou de peinture et brisé une vitre. Mon amie a été légèrement coupée aux mains. Au deuxième barrage, un des pneus a été crevé alors que 7 à 8 personnes tentaient d'ouvrir les portières de force. L'un d'eux nous a craché dessus par la fenêtre." 

 Renaud Visage, passager d'un véhicule avec chauffeur du groupe Uber pris pour cible ce matin à Roissy, a témoigné auprès de francetv info. "Nous avions pris ce moyen de transport car nous savions que les taxis faisaient grève", précise-t-il.

10h56 :  Selon le site de la Direction des routes d'Ile-de-France, la circulation est saturée sur l'A1, entre Roissy et Le Bourget, et sur l'A3, entre Roissy et Garonor. Une manifestation est aussi en cours sur l'autoroute A106 : "Le cortège part de l'aéroport d'Orly jusqu'à la porte d'Orléans, puis dans Paris".

10h39 :  Les taxis et les voitures avec chauffeur (VTC) peuvent "cohabiter de manière totalement saine", plaide Benjamin Cardoso, le président de la Fédération française du transport de personnes sur réservation (FFTPR). Pour lui, pas de concurrence déloyale, comme se plaignent les chauffeurs de taxis en grève. "Le marché des VTC et celui des taxis sont des marchés totalement différents, sur lesquels il y a largement assez de clientèle pour satisfaire tout le monde. Il n'y a absolument aucune raison pour ce climat de guerre".

10h25 : Attackers tried to get in the car but our brave @uber driver maneuvered us to safety, changed the tire on the freeway and got us home.

10h24 : Got attacked in an @uber by cab drivers on strike near Paris airport: smashed windows, flat tires, vandalized vehicle and bleeding hands.

10h25 :  Sur Twitter, une femme affirme avoir été attaquée dans un service de véhicule avec chauffeur par des taxis en colère. Elle parle de "fenêtres brisées, pneus crevés, véhicule vandalisé et mains en sang". Merci de nous l'avoir signalé dans les commentaires.

10h06 : Voici ce qu'il faut retenir de l'actu à 10 heures :
Ca bouchonne ce matin, notamment en région parisienne. Cinq syndicats de taxis appellent à manifester. Nous vous expliquons pourquoi ils râlent.

Des centaines de soldats de l'armée régulière regagnent leurs commandement après le départ du président Michel Djotodia. Ils avaient fuit la rébellion Séléka avait renversé le régime du président François Bozizé.


C'est le premier règlement de comptes mortel de l'année. Un homme de 20 ans, connu des services de police, a été tué par balle la nuit dernière, dans le 15e arrondissement de Marseille.

 Valérie Trierweiler est hospitalisée depuis vendredi, très fatiguée et victime d'un "gros coup de blues". Son séjour à l'hôpital intervient après les révélations du magazine Closer, prêtant une liaison à François Hollande avec l'actrice Julie Gayet. Jean-François Copé affirme que "la fonction présidentielle est atteinte".

09h59 : Sur A1, chauffeurs de taxi en grève jettent des pierres sur les taxis non gréviste qui passent sur l'autre voie. Classe et pas dangereux.

09h59 : Selon un journaliste du Parisien, des chauffeurs de taxi jettent des pierres sur ceux qui ne font pas grève et circulent sur l'autre voie.

09h41 :  "Je n'accepte pas le blocage de Paris, je n'accepte pas les manifestations", déclare Pierre Gattaz, le président du Medef, sur Europe 1, alors que les taxis protestent aujourd'hui.


(EUROPE 1)