Fabius, hollandiste par défaut

Le nouveau chef de la diplomatie française n'a pas toujours eu de bons rapports avec le président. Partisan d'Aubry pendant la primaire socialiste, il s'est rallié au candidat PS pendant la campagne.

Voir la vidéo
Louis San

Mis à jour le , publié le

Laurent Fabius est devenu, mercredi 16 mai, le ministre des Affaires étrangères du premier gouvernement de l'ère Hollande. Pourtant, l'ancien ministre de l'Economie de Lionel Jospin n'a pas toujours eu de bons rapports avec François Hollande.

En 2005, il l'avait accusé de conduire une "opposition en caoutchouc". Il avait également affublé l'ancien député de Corrèze du surnom de "fraise des bois". En 2011, il avait même déclaré : "François Hollande président ? On rêve !" Et pendant la primaire socialiste, l'ex-Premier ministre était partisan de Martine Aubry. 

Malgré tout, Laurent Fabius s'est rallié au candidat Hollande pendant la campagne, devenant une pièce maîtresse du nouveau dispositif présidentiel.

Laurent Fabius (G) et François Hollande se saluent lors de la cérémonie d'investiture du président Hollande au palais de l'Elysée, à Paris, le 15 mai 2012.
Laurent Fabius (G) et François Hollande se saluent lors de la cérémonie d'investiture du président Hollande au palais de l'Elysée, à Paris, le 15 mai 2012. (CHARLES PLATIAU / POOL)