Environnement : le mérou est de retour en Méditerranée

Le mérou, poisson ambassadeur de la Méditerranée, avait quasiment disparu il y a près de 30 ans à Marseille (Bouches-du-Rhône). Mais avec la création du Parc régional des Calanques et le travail de prévention, il n'est plus rare de le croiser.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Dernières recommandations avant d'embarquer. Les plongeurs sont prêts, petites tablettes à la main, pour tout noter : profondeur, taille du poisson et son comportement face aux humains. 14 clubs de plongée sont réunis pour compter les mérous et les grandes nacres, des coquillages, de plus en plus nombreux dans les eaux du Parc régional des Calanques. "Il est vrai qu'ici on en voit de plus en plus et je pense qu'on est en train de récolter les fruits semés au niveau du moratoire", explique un plongeur.

Une action pour préserver nos ressources naturelles

Ce moratoire signé en 1993, prolongé en 2013 pour dix ans, a permis de reconstituer la ressource. Un dispositif de protection accompagné par de la prévention. Tous les plongeurs ont signé cette année une charte de bonnes pratiques de la plongée. Au bout d'une heure, la palanquée remonte. En 14 ans, les mérous sont passés d'une soixantaine à plus de 170 aujourd'hui. Le recensement a permis une prise de conscience de tous les usagers de la mer. Un geste pour l'environnement et une action pour préserver nos ressources naturelles.

Le JT
Les autres sujets du JT