L'homme d'une vingtaine d'années retranché plusieurs heures mardi 3 juillet dans son domicile de Thil (Meurthe-et-Moselle) a été maîtrisé par le GIPN. Il menaçait de faire sauter l'immeuble, selon Le Républicain Lorrain

"Il n'y a pas eu de blessé à l'issue de l'opération qui s'est terminée vers 16h20", précise une porte-parole de la préfecture de Meurthe-et-Moselle. "Il s'est retranché dans l'appartement mardi matin, vers 10h30. C'est sa mère qui a prévenu la police, en décrivant son fils comme très énervé", raconte cette même source. Selon la police il était "apparemment armé".

La résidence évacuée, le gaz coupé

Le GIPN de Strasbourg s'est rendu sur place vers 14h15, a indiqué cette même source, "pour essayer d'établir un contact". Un périmètre de sécurité avait été établi autour de l'immeuble. Le jeune homme, "en conflit avec ses parents", n'avait pas énoncé "de revendications particulières", selon les autorités.

Les habitants de la quinzaine d'appartements de cette résidence, située cités Sainte-Claire, avaient été évacués et le gaz coupé, selon la préfecture.