Il va diriger le plus important service de renseignement français. Bernard Bajolet, ancien coordonnateur national du renseignement et actuel ambassadeur à Kaboul (Afghanistan), a été nommé à la tête de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), mercredi 10 avril, en Conseil des ministres. Ce diplomate de 63 ans remplace Erard Corbin de Mangoux, 60 ans, nommé préfet des Yvelines et qui avait été désigné par Nicolas Sarkozy en octobre 2008 pour diriger la DGSE.

Selon Marianne, Bernard Bajolet "connaît François Hollande de longue date". "Lorsque le futur président de la République a fait son stage d'enarque à l'ambassade de France à Alger, durant huit mois en 1978, le jeune conseiller qui l'a accueilli était... Bernard Bajolet", précise le blog Secret défense

Un autre proche de l'exécutif a été nommé à un poste clé, mercredi en Conseil des ministres. Il s'agit du général Denis Favier, qui devient Directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN). Agé de 53 ans, cet ancien patron du GIGN a été conseiller gendarmerie du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, depuis le 21 mai 2012. Il a également été promu général d'armée (cinq étoiles) pour diriger les quelque 96 000 gendarmes français. Denis Favier remplace le général d'armée Jacques Mignaux, qui quitte son poste ce mercredi, atteint par la limite d'âge de son grade.