Dérive du "Modern Express"

Le "Modern Express" est un cargo récent de 164 mètres de long, immatriculé au Panama, et qui naviguait du Gabon vers Le Havre lorsqu'il a émis le 26 janvier 2016 un signal de détresse à 280 km de la pointe Nord-Ouest de l'Espagne, à la suite d'une forte gîte, probablement due à un désarrimage de sa cargaison. Ses 22 hommes d'équipage, philippins, ont été évacués par des hélicoptères espagnols.

A la dérive, ce cargo, qui transporte 3 600 tonnes de grumes de bois et des engins de travaux, pourrait s'échouer sur les côtes françaises. Le 1er février, soit six jours après l'émission du signal de détresse, le "Modern Express" ne se trouvait plus qu'à 50 km des côtes, au sud-ouest du bassin d'Arcachon.

En cas d'échec du remorquage, le navire s'échouera sur la côte aquitaine, selon la préfecture maritime. Des plans anti-pollution Polmar, Mer et Terre, seront déclenchés localement.

Des brèches pourraient se produire dans les soutes à gazole du cargo lors de l'échouage, mais le préfet maritime a assuré ne pas craindre "du tout de marée noire", le bateau ne transportant que 300 tonnes de gazole de propulsion.

A titre de comparaison, le pétrolier "Prestige", naufragé en 2002 au large de la Galice, transportait 77 000 tonnes de fioul.

12