Consommation : le boom des magasins en vrac

France 2 s'intéresse à cette nouvelle tendance des magasins en vrac. Lutter contre le gaspillage, réduire ses déchets, voici une nouvelle manière de consommer.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans les magasins en vrac, les emballages ont disparu des rayons. La mode du vrac s'empare des épiceries bio mais aussi de la grande distribution. On lui attribue de grandes qualités : plus écologique, plus économique. Voilà une semaine, une boutique "100% sans emballage" a ouvert ses portes à Paris. C'est un succès. "Je prends juste la quantité qu'il me faut, ça me permet de ne pas trop dépenser à chaque fois", explique cette étudiante qui en avait marre de jeter. Les seules bouteilles en vente ici, utilisées pour l'huile, sont vides. "Les produits en vrac sont vendus entre 20 et 30% moins cher que les équivalents déjà embouteillés. Ensuite d'un point de vue purement écologique, cette bouteille en verre pourra être réutilisée", explique Olivier Drot, responsable du magasin Biocop 21.

Les produits frais mis de côté

Le vrac se fait aussi une place dans la distribution classique. La consommation responsable est ainsi devenue un argument de vente dans ce supermarché de Dunkerque (Nord). Les boutiques s'approvisionnent dans des entrepôts où les produits sont stockés dans de grands sacs ou de grands bidons. Des manutentionnaires remplissent les distributeurs livrés ensuite aux magasins.
Par contre, pour l'instant, n'espérez pas trouver du fromage ou des yaourts dans les magasins en vrac. Les produits avec un faible temps de conservation sont en effet plus difficiles à travailler. Mais il faut un peu de temps pour s'organiser. Dès le 1er janvier prochain, les informations nutritionnelles du produit seront visibles.

Le JT
Les autres sujets du JT
illustration du marché bio, une femme fait sas courses en légumes - novembre 2013
illustration du marché bio, une femme fait sas courses en légumes - novembre 2013 (GARO / PHANIE / AFP)