François Hollande a fait des pieds et des mains, pour obtenir un "non". La députée d'Europe du Nord Axelle Lemaire a refusé le ministère des Français de l'étranger, jeudi 21 juin, depuis les coulisses du "Grand journal" de Canal+ dont elle était l'invitée. Installée à Londres, qu'elle ne veut pas quitter, la jeune maman a déclaré ne pas être "organisée", rapporte Le Parisien samedi 23 juin. Elle a ainsi laissé en plan le président de la République qui venait de passer deux heures à essayer de la joindre.

Car François Hollande a dû passer quelques coups de fil, dès 18 heures, avant de pouvoir faire son offre à la députée franco-canadienne, dont il n'avait pas le numéro de téléphone. Le remaniement devait être annoncé à 19 heures, mais Axelle Lemaire était injoignable. C'est finalement François Jougneau, l'un des producteurs du "Grand journal", qui joue l'intermédiaire, selon Le Parisien. Contacté directement par François Hollande, il prête son portable à Axelle Lemaire pendant le Zapping. Il propose, elle décline.

En coulisses, elle explique : "Je fais de la politique pour changer la vie des gens, pas pour changer ma vie." En quelques minutes elle devient sans le vouloir une anti-Dati, en refusant de cumuler bébé et portefeuille ministérielle, alors que la ministre UMP avait repris son poste moins d'une semaine après son accouchement.