Moirans : 15 interpellations après les violences d'octobre dernier

Une vaste opération de gendarmerie a été menée tôt ce lundi 18 janvier. Une équipe de France 2 fait le point.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Franceinfo

Mis à jour le , publié le

Tôt ce lundi 18 janvier, une quinzaine de personnes ont été interpellées à Moirans (Isère). 300 gendarmes ont investi un camp de gens du voyage et un autre quartier de la ville. Une vaste opération et des perquisitions ont été menées après trois mois d'enquête.

Tout commence le 20 octobre dernier. Une cinquantaine de membres de la communauté des gens du voyage manifestent violemment. Ils réclament la sortie de prison temporaire de l'un des leurs pour assister à des obsèques. Durant plusieurs heures, des voitures sont incendiées et la gare de Moirans est saccagée.

Des habitants soulagés

Aujourd'hui, 15 suspects sont en garde à vue. Tous ne sont pas de la communauté des gens du voyage. Certains étaient déjà connus des services de police. Parmi les habitants de Moirans ce matin, beaucoup se disent rassurés par ces interpellations. Le Premier ministre a rapidement réagi. Sur les réseaux sociaux, Manuel Valls salue la fermeté de justice. Bernard Cazeneuve lui devrait se rendre à Grenoble cet après-midi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voitures incendiées près de la gare de Moirans (Isère), le 21 octobre 2015.
Des voitures incendiées près de la gare de Moirans (Isère), le 21 octobre 2015. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)