Animaux sauvages : privés de cirque ?

Les spectacles d’animaux doivent-ils être interdits ? La question fait débat. Certains cirques estiment être en danger. D’autres, on fait le choix de la métamorphose. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

A chaque nouvelle étape, c’est le même rituel. John Beautour est directeur d’un cirque familial. Mais ces derniers temps, il ne se sent pas toujours le bienvenu. "Ça arrive que les affiches soient taguées ou arrachées par les associations qui sont contre les animaux dans les cirques", explique-t-il. Il n’est pas le seul à être visé. Ces derniers mois, des associations manifestent partout en France contre ces cirques.

Le cirque Barnum a mis la clé sous la porte

Pour eux, ces animaux sauvages n’ont rien à faire en cage. Un face-à-face tendu avec les artistes. Les spectateurs sont même pris à partie. Ces offensives ont des conséquences. Aux États-Unis, cédant aux pressions des défenseurs des animaux, le cirque Barnum, l’un des plus vieux au monde, a dû mettre la clé sous la porte en mai dernier. Pour l’année prochaine, le calendrier de John est presque vide. Certaines villes ne souhaitent plus les accueillir. En France, une soixantaine de communes auraient interdit les cirques avec animaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un dresseur avec des lions et des tigres lors d\'un numéro de cirque, le 21 mai 2017.
Un dresseur avec des lions et des tigres lors d'un numéro de cirque, le 21 mai 2017. (TIMOTHY A. CLARY / AFP)