À la recherche du vin du futur

La hausse des températures entraîne une augmentation naturelle du taux d'alcool. Les chercheurs de l'Inra essayent de trouver des solutions pour préparer l'avenir.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

À Gruissan (Aude) est produit un vin expérimental faiblement alcoolisé. Ce sera peut-être le vin de demain, car le réchauffement climatique entraîne une hausse du taux d'alcool dans le vin. Il faut donc trouver des parades à ce phénomène qui pourrait menacer le vin français.
 
C'est au coeur du massif de la Clape, à une heure de Montpellier que ce vin est conçu. Ce laboratoire à ciel ouvert est unique en Europe. Du cep à la mise en bouteille tout est objets de recherches pour adapter la vigne au réchauffement climatique.

Technique brevetée

Sur le domaine, une quarantaine d'ingénieurs de l'Inra remplace les viticulteurs.
Le vin de demain sera plus léger, conçu avec des grains moins sucrés. Les chercheurs ont mis au point des techniques pour désalcooliser le vin. La technique brevetée a déjà des adeptes. Tout est fait pour préserver l'essentiel du vin : sa saveur. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignes de Chablis (Yonne), le 1er septembre 2015.
Des vignes de Chablis (Yonne), le 1er septembre 2015. (FRANCE 3 BOURGOGNE)