A Hénin-Beaumont, la mairie construit un mur anti-cambrioleurs

Les habitants sont partagés sur ce mur érigé lundi 2 février.

La rue Casimir-Teodorowicz à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), en août 2008.
La rue Casimir-Teodorowicz à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), en août 2008. (GGOGLE STREET VIEW)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Imaginez au bout de votre rue des grilles remplies de pierres. C'est le nouveau paysage des habitants de la rue Casimir-Téodorowicz à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), depuis lundi 2 février, révèle La Voix du Nord. Avec l'installation de ce mur, la rue est donc transformée en impasse.

C'est une initiative de la mairie, dirigée par l'élu Front national Steeve Briois, pour lutter contre les cambriolages dans ce quartier.

"Ce mur n'a pas de sens"

La municipalité a fait signer une pétition pour savoir si les résidents étaient d'accord avec le principe, explique un habitant au quotidien régional. Et, selon cet habitant, le "oui" l'aurait largement emporté. Mais tous ne semblent pas satisfaits. 

"Nous, on n’a pas vu la pétition, et on n’a pas été prévenus de cette installation. Je suis tombé dessus ce mardi matin en voulant conduire ma fille à l’école Pantigny d’Hénin. J’ai dû faire le tour, du coup, j’ai été en retard et on n’a pas voulu prendre ma fille en cours. C’est quand même fou. Je trouve que ce mur n’a pas de sens", témoigne un autre riverain. Désormais, une nouvelle pétition circule pour que ce mur soit détruit, signale la Voix du Nord.