A Dijon, un homme interpelle Hollande et se fait expulser manu militari

Le chef de l'Etat est arrivé aujourd'hui en Côte-d'Or pour une visite de deux jours, censée rassurer les Français sur sa politique. 

Voir la vidéo
Francetv info avec AFP

Mis à jour le , publié le

"Elles sont où les promesses, monsieur Hollande ? Elles sont où ?" L'homme a à peine eu le temps de finir sa phrase. Alors qu'il interpellait le chef de l'Etat, en visite durant deux jours à Dijon, lundi 11 mars, il a été expulsé sur le champ par le service d'ordre du président et emporté loin de la foule. L'entourage de François Hollande a réagi à cet accrochage, demandant à la police d'être "un peu plus compréhensive", comme le raconte notre journaliste Ilan Caro sur Twitter.

Cette visite à Dijon doit permettre à François Hollande de rassurer les Français, alors que sa cote de popularité est au plus bas. Arrivé dans la matinée, le président a lancé un "appel à la mobilisation" et réaffirmé son objectif "d'inverser la courbe du chômage" à la fin de l'année. "Ce que je voulais montrer dans ce déplacement en Côte-d'Or, et à Dijon, c'est que la France avance et que la France peut gagner, peut réussir", a ainsi affirmé le chef de l'Etat.

François Hollande a visité le quartier des Grésilles, le 11 mars 2013 à Dijon (Côte-d'Or), lors d'une visite de deux jours. 
François Hollande a visité le quartier des Grésilles, le 11 mars 2013 à Dijon (Côte-d'Or), lors d'une visite de deux jours.  (PHILIPPE WOJAZER / AFP)