Ce centre résulte de la rencontre d'un chef de renommée internationale et d'un physico-chimiste. Une fusion des savoirs. Raphaël nous ouvre la porte de son laboratoire.

On est toujours en train d'aménager, on a donne des coups de pinceaux, on va avoir un piano de cuisine en parallèle des paillasses de labo. C'est ça qui nous intéresse, l'aspect science et cuisine. Cette centrifugeuse de laboratoire tourne à 3.500 tours/minute. Ca permet de séparer les produits naturellement, par la physique. Et puis micro-ondes, frigo.

Et du matériel de très haute technologie.

Pour mesurer des choses, des microscopes avec caméra, un soufflé qui retombe, ça se quantifie.

Un labo scientifique dédié à la compréhension de la cuisine. Pour les étudiants, mais aussi pour les aventuriers de la cuisine.

On va accueillir des collégiens qui vont expérimenter. L'université s'ouvre aux futurs scientifiques peut-être, pour une nouvelle image de la science.

C‘est à l‘Ecole de l'environnement (Tecomah), Des élèves venus des Yvelines pour parler de la nature.

Légume, viande, poisson, du début à la fin, ça se respecte. On va apprendre a les cueillir, puis a les transformer. Pour m’inspirer je me dis : romarin, avec quoi je pourrais le marier? Poisson, viande, fruit ! On peut jouer avec l'ingrédient.

On m'a dit de pas jouer avec la nourriture.

On peut s'amuser pour cuisiner, pour faire plaisir.

Cet artisan cuisinier veut décomplexer toute une génération.

Après-guerre, on ne jouait pas avec la nourriture car on en avait manqué. Maintenant, cette génération va devoir respecter la planète et reprendre possession de ce qui va la nourrir.

Pendant cette semaine, les enfants seront initiés à la cuisine moléculaire. Ils s'en font déjà une idée particulière.

Y'a des produits partout, c'est dur à cuisiner.

Des légumes naturels mélanges à des produits chimiques.

Le lait en poudre, c'est peut-être.

L'azote liquide, vous avez déjà vu.

(En choeur) Oui.

Pour Raphaël, ces prochains jours s'annoncent très excitants. on va parler biologie, mathématiques, la cuisine permet de parler science.

Pour les collégiens, les choses sérieuses commencent dès demain. Direction le laboratoire, et les premières expériences.

"Toques et éprouvettes", un feuilleton signé Jean-François Monier, Jean-Paul Bosch, Ludovic Lavielle. La suite demain.

En football, victoire du PSG hier face à Evian,.

0, but de Pastore. La rencontre s'est terminée par une bagarre générale. et entre les supporters. L'arbitre a été contraint de distribuer des cartons rouges. Malgré tout, le PSG est bien parti pour remporter le championnat.

Il est certainement l’accordéoniste le plus doué de tous. Il passe sans problème de la chanson au jazz. Il a aussi prouve au fil des années que le piano à bretelles avait sa place dans la musique classique. Il le fait a nouveau avec un album extraordinaire où il interprète "Les quatre saisons" de Vivaldi. Notre invite des Cinq Dernières Minutes, c'est Richard Galliano. On est ravis de vous recevoir pour cet album incroyable des "Quatre saisons" de Vivaldi à l'accordéon. C'est publié chez Deutsche Grammophon. Vivaldi à l'accordéon, on ne peut pas dire que ce soit évident au départ. Pourquoi, après Bach, il y a deux ans, avez-vous décide de vous attaquer a ce monument de la musique classique.

Richard Galliano : C'est la 1e fois qu'on joue Vivaldi à l'accordéon dans ce contexte.

Le JT
Les autres sujets du JT