Le président de la Licra a dénoncé, lundi 4 juin, l'agression subie par trois jeunes juifs qui portaient une kippa samedi soir à Villeurbanne, dans la banlieue de Lyon. Alain Jakubowicz s'insurge : "C'est leur droit de se rendre à leur lieu de culte, d'avoir une kippa sur la tête."

Alors que les trois adolescents ont été frappés par une dizaine d'individus à coups de marteau et de barre de fer, l'avocat lyonnais affirme que "tous les samedis", la ville, marquée par une "forte concentration de membres de la communauté juive", est le théâtre d'un "petit jeu terrible de provocations", "incessant".

 

Alain Jakubowicz, président de la Licra et avocat lyonnais, le 4 juin 2012.
Alain Jakubowicz, président de la Licra et avocat lyonnais, le 4 juin 2012. (FTVI / FRANCE 3 RHÔNE-ALPES)