VIDEO. Quatre pères, juchés sur la cathédrale d'Orléans, réclament la "coparentalité"

Ils ont passé la nuit de jeudi à vendredi 10 mai dans la cathédrale d'Orléans pour  dénonçant des problèmes de garde d'enfants à la suite de séparations

Voir la vidéo
Annie-Laure PETIT – France 3 Centre
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Neuf parents, dont une mère, ont investi, jeudi 9 mai, une terrasse de la cathédrale d'Orléans (Loiret), située au-dessus de la façade principale. Cinq étaient redescendus dans la soirée. Des membres de l'association SOS Papa-Loiret sont venus les soutenir vendredi, mais ne pourront pas accéder à l'édifice, qui a été fermé par la police. Un des quatre pères, qui réclame de voir ses deux fils, s'est adressé aux journalistes de France 3-Centre, présents sur les lieux.

Le groupe réclame la "coparentalité" et souhaite que "le droit des enfants à leurs deux parents soit respecté par la justice" en cas de divorce. Le groupe, venu de Bretagne, Lorraine, ou des villes de Caen, de Belfort et de Périgueux, a investi la cathédrale Sainte-Croix à l'occasion d'une visite de l'édifice. En février, un père divorcé s'était retranché trois jours en haut d'une grue, à Nantes (Loire-Atlantique), pour réclamer le rétablissement de son droit de visite sur son fils.

A Orléans, le 9 mai 2013.
A Orléans, le 9 mai 2013. (MAXPPP)