Une femme blessée dans l'explosion d'un courrier piégé au bureau parisien du FMI

L'assistante de direction qui a ouvert le courrier a été blessée par un "engin pyrotechnique".

Les bureaux du FMI, au 66, avenue d\'Iéna à Paris (16e arrondissement). 
Les bureaux du FMI, au 66, avenue d'Iéna à Paris (16e arrondissement).  (GOOGLE STREET VIEW)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une explosion a été entendue, jeudi 16 mars, au 66, avenue d'Iéna, dans le 16e arrondissement de Paris, dans un immeuble qui abrite le FMI et la Banque mondiale, a appris franceinfo. L'explosion s'est produite au moment de l'ouverture d'un courrier. La préfecture de police de Paris a parlé sur son compte Twitter d'"un artifice à l'intérieur".

Une demi-heure plus tard, la préfecture de police a annoncé la fin de l'opération.

L'assistante de direction qui a ouvert le courrier aux alentours de 11h30 souffre de "quelques brûlures", selon une source policière. 

Un attentat, selon François Hollande

Le chef de l'Etat a qualifié cette explosion "d'attentat", en marge de l'inauguration du nouveau mémorial du Mont Faron qui commémore le débarquement et la libération de la Provence en 1944. "Nous sommes toujours visés. Là, en l'occurrence, c'est le Fonds monétaire international, mais c'est en France, c'est la France. (...) Nous sommes directement concernés."

La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête de flagrance pour tentative d'assassinat et destruction par moyen explosif en relation avec une entreprise terroriste, et association de malfaiteurs terroriste criminelle. "La cible et le mode opératoire" rendent cette saisine "logique", a indiqué une source proche de l'enquête. Les investigations ont été confiées à la Sous-direction antiterroriste et la Direction générale de la sécurité intérieure, a précisé le parquet.