Une église de Fontainebleau visée par un incendie volontaire

Trois départs de feu simultanés ont été constatés à l'église Saint-Louis, révèle "Le Parisien". Il y a de nombreux dégâts.

L'église Saint-Louis de Fontaineableau (Seine-et-Marne) a été la cible de plusieurs départs de feu, dimanche 10 janvier 2016. Il y a d'importants dégâts.
L'église Saint-Louis de Fontaineableau (Seine-et-Marne) a été la cible de plusieurs départs de feu, dimanche 10 janvier 2016. Il y a d'importants dégâts. (GOOGLE MAPS)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'église Saint-Louis de Fontainebleau (Seine-et-Marne) a été la cible d'un incendie, dimanche 10 janvier, rapporte Le Parisien. Selon le quotidien, l'origine criminelle ne fait guère de doute, puisque trois départs de feu simultanés ont été relevés, aux alentours de 7h15 du matin. Les messes ont dû être annulées.

Les flammes ont notamment détruit un autel du XVIIe siècle et une statue du XIVe siècle, tous deux situés dans la chapelle de Franchard. Ce n'est pas tout, puisque le feu a également touché la chapelle Saint-Joseph, où des statues ont été également renversées. Interrogé par Le Parisien, le père José Antonini évoque donc "des actes de profanation". Enfin, un départ de feu a été observé sur des fauteuils, dans le chœur. "On s'oriente vers une hypothèse criminelle", a confirmé le parquet de Fontainebleau, qui a confié l'enquête à la police judiciaire.

De nombreux dégâts, malgré l'intervention rapide des pompiers

“Ces départs de feu ont provoqué plus de fumées (très importantes) que de flammes, explique la mairie, interrogée par La République de Seine-et-Marne. Néanmoins des dégâts touchant du mobilier historique est à priori à déplorer.” Le maire de la ville, Frédéric Valletoux, a publié plusieurs clichés du sinistre, et salué l'intervention rapide des pompiers. Les autorités n'ont pu entrer dans le bâtiment qu'en milieu d'après-midi, en raison de la fumée.

"Il est important de laisser aux forces de l’ordre le temps de faire leur travail et éviter tout amalgame sur les raisons de l’incendie volontaire de l’église de Fontainebleau", précise encore la mairie, sur son site. Dans la soirée, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a fait part de sa "vive émotion" et a rappelé sa "détermination à assurer la protection de tous les lieux de culte". Il adresse "aux fidèles du diocèse de Meaux et aux catholiques de France un message de réconfort et de soutien".

A Veneux-les-Sablons (Seine-et-Marne), une autre église a été victime d'un incendie. Le sinistre est lié à un "chauffage défectueux", selon le préfet de Seine-et-Marne.