Un adolescent manque de mourir d'hypothermie en traversant les Alpes en tenue de ville

L'Ivoirien de 17 ans a été secouru par les CRS de Briançon (Hautes-Alpes), dimanche, à 1 762 mètres d'altitude.

Le col de l'Echelle, identifié via un repère sur une carte, où a été retrouvé un Ivoirien de 17 ans le 6 mars 2016.
Le col de l'Echelle, identifié via un repère sur une carte, où a été retrouvé un Ivoirien de 17 ans le 6 mars 2016. (GOOGLE MAPS)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il a frôlé la mort par hypothermie. Un Ivoirien de 17 ans a été retrouvé par les CRS de Briançon (Hautes-Alpes), dimanche 6 mars, alors qu'il traversait les Alpes sans équipement de montagne. Le jeune homme a été secouru par l'unité de police spécialisée alors qu'il se trouvait dans la neige au col de l'Echelle, à 1 762 mètres d'altitude.

Le jeune homme a "passé la nuit au sommet du col, dans un petit tunnel". Lorsque les CRS l'ont retrouvé, sa température était de 29°C. "Il ne pouvait déjà plus parler à cause de l'hypothermie, ont expliqué les secouristes. A quelques heures près, il aurait pu mourir."

La présence du jeune Ivoirien reste inexpliquée

Un ami du jeune Ivoirien a donné l'alerte, dimanche, lorsqu'il a croisé une skieuse de fond qui remontait la route enneigée du col, côté français. Ce deuxième jeune homme, qui souffre de graves gelures, s'est rendu seul à l'hôpital.

L'Ivoirien, titulaire d'un titre de séjour italien, pouvait circuler librement en Europe. On ignore toutefois la raison de la présence des deux jeunes hommes sur ce col enneigé. "Il a beaucoup neigé samedi et il y avait un risque d'avalanche de 4 sur 5 dimanche", ont précisé les CRS.