VIDEO. Le patron de l'Hyper Cacher témoigne

Le patron de l'épicerie de la porte de Vincennes raconte comment il a fui quand il s'est retrouvé nez à nez avec Amedy Coulibaly.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Le gérant de l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes, cible de l'attentat d'Amedy Coulibaly, le 9 janvier dernier, revient sur le drame.

Patrice Oualid avait pris ses fonctions à l'épicerie depuis seulement quatre jours. Il rangeait les rayons lorsqu'Amedy Coulibaly est rentré dans le magasin. Il se souvient : "Je me suis retrouvé face à lui, son regard était glacial. Quand on regarde quelqu'un dans les yeux, on voit la sympathie, l'empathie, la méchanceté, mais lui, c'était la mort. On sentait qu'il était là pour tuer. Moi, je pensais que j'étais mort", a-t-il raconté au Parisien.

Une balle dans le bras

Par instinct de survie, Patrice Oualid s'est précipité en dehors du magasin. Amedy Coulibaly tire dans sa direction une première fois, puis tente de faire feu à nouveau, mais son arme s'enraye. Une fois à l'extérieur, Patrice Oualid s'aperçoit qu'une balle a traversé son bras et frôlé son torse.

Pendant la prise d'otages, Amedy Coulibaly a tué quatre personnes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Devant l'épicerie Casher de la porte de Vincennes, à Paris, le 10 janvier 2015.
Devant l'épicerie Casher de la porte de Vincennes, à Paris, le 10 janvier 2015. ( MAXPPP)