Un Français de 32 ans suspecté de préparer un attentat en France arrêté aux Pays-Bas

Anis B. est un proche de Reda Kriket, un ancien braqueur soupçonné lui-aussi de préparer un attentat et arrêté vendredi.

Deux policiers à Rotterdam (Pays-Bas), le 20 novembre 2015.
Deux policiers à Rotterdam (Pays-Bas), le 20 novembre 2015. (BAS CZERWINSKI / ANP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La police néerlandaise a arrêté, dimanche 27 mars, à Rotterdam, un homme de 32 ans soupçonné de préparer un attentat en France, annonce le parquet néerlandais dans un communiqué. L'homme a été arrêté à la demande de la France et va être extradé, précise le communiqué. Trois autres personnes ont été placées en garde à vue.

Un séjour en Syrie

Anis B., le Français arrêté à Rotterdam, est un proche de Reda Kriket, un ancien braqueur suspecté de préparer un attentat, arrêté vendredi. Il "évolue au sein d'un réseau terroriste qui projetait de frapper notre pays", avait précisé le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. Cet homme, qui a séjourné en Syrie, est soupçonné d'avoir été mandaté par l'organisation jihadiste Etat islamique pour commettre un attentat en France avec Reda Kriket, a indiqué une source policière.

Âgé de 32 ans, l'homme domicilié dans le Val-de-Marne, avait été condamné à cinq ans de prison en 2009 pour vol aggravé et séquestration, affirme iTélé. Anis B. a été trahi par son téléphone portable, dont le numéro avait été découvert lors d'une perquisition antiterroriste à Argenteuil (Val-d'Oise)

Trois autres arrestations

La police néerlandaise a arrêté trois autres suspects, dont deux hommes de 43 et 47 ans d'origine algérienne. Aucun détail n'est encore connu sur la troisième personne interpellée, a souligné le parquet. Plusieurs maisons du quartier de Rotterdam où a eu lieu l'interpellation ont été évacuées "par précaution".