Terrorisme : l'Europe est-elle toujours menacée ?

À la conférence sur la sécurité à Munich, le Premier ministre Manuel Valls a déclaré que "l'hyper terrorisme est là pour durer". France 2 a enquêté sur les sources de cette menace.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Des militaires dans les rues et une surveillance maximale. Depuis plusieurs mois, l'Europe est en état d'alerte. Mais comme l'a affirmé Manuel Valls à la conférence sur la sécurité à Munich, des attentats d'ampleur sont-ils encore à prévoir ? Les experts estiment que c'est probable. Selon François Heisbourg de la Fondation pour la recherche stratégique, "Daech vise en grande partie des cibles, des modes de vie. Ce n'est pas Daech qui a fait le massacre de Charlie, qui était une cible très particulière. Daech a fait 'les terrasses' et le Stade de France. Là où il y avait du monde, un certain mode de vie."

Sécurité renforcée

Les pays de la coalition engagée en Syrie et en Irak ne sont pas les seuls visés. Alors les mesures de sécurité sont renforcées : en Angleterre, il n'y a plus besoin de mandat judiciaire pour écouter les conversations téléphoniques ou sur internet. En Belgique, 1 000 policiers supplémentaires vont être recrutés. On note aussi des interpellations un peu partout en Europe, comme en Espagne, où sept personnes liées à Daech ou al-Qaida ont été arrêtés le 7 février dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Manuel Valls, lors d'une conférence de presse le 3 février 2016 à Paris.
Le Premier ministre Manuel Valls, lors d'une conférence de presse le 3 février 2016 à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)