Projet d'attentat : un Français interpellé aux Pays-Bas

L'étau se resserre autour des individus qui préparaient un nouvel attentat en France, quatre jours après l'arrestation de Reda Kriket.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Perquisitions et arrestations se sont enchaînées la nuit du 27 au 28 mars à Rotterdam (Pays-Bas). Anis B, un Français de 32 ans a été interpellé. L'homme était recherché par la police française, car soupçonné d'être le complice de Reda Kriket, le principal suspect de l'attentat déjoué en France.

Un attentat imminent ?

Quel est le lien entre ces hommes ? Les enquêteurs ont trouvé le numéro d'Anis B., dans l'appartement de Reda Kriket à Argenteuil (Val-d'Oise). En 2014, ils seraient partis ensemble en Syrie et l'organisation État islamique les aurait mandatés pour commettre des attentats en France. Bernard Cazeneuve affirmait jeudi dernier que leur projet d'attentat était imminent. Pour le moment, aucune cible n'a été évoquée, mais lors des perquisitions à Argenteuil, les services de renseignement ont trouvé des armes de guerre, de nombreuses munitions, deux kilos d'explosifs prêts à l'emploi ainsi qu'une dizaine de kilos de produits chimiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo non datée de Reda Kriket, diffusée en novembre 2015 dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. 
Photo non datée de Reda Kriket, diffusée en novembre 2015 dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris.  (DR)