Mokhtar Belmokhtar est-il vraiment mort ?

Selon la Libye, une frappe américaine aurait tué le chef jihadiste, à Ajdabiya, à 160 km à l'ouest de Benghazi.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Il était l'une des cibles principales des Occidentaux. Le terroriste Mokhtar Belmokhtar, lié à Al-Qaida, aurait été tué, dimanche 14 juin, par une frappe américaine. Si la nouvelle a été annoncée par la Libye, Washington reste prudente et n'a pas encore confirmé sa mort. "Il n'y a pas de présence occidentale officielle en Libye donc il va falloir, soit procéder à des prélèvements ADN, soit par des sources intermédiaires confirmer que ce chef est mort"? note Jean-Christophe Notin, auteur de "La guerre de la France au Mali".
La frappe a eu lieu à Ajdabiya, à 160 km à l'ouest de Benghazi (Libye), dans une ferme où le jihadiste tenait une réunion avec d'autres chefs terroristes.

Attentat d'In Amenas

Si l'information est bel et bien avérée, elle marquera la fin d'une longue traque. Mokhtar Belmokhtar, ancien chef d'Aqmi, avait revendiqué plusieurs attentats et de nombreuses prises d'otages ces dernières années.
Connu aussi sous le nom de "Monsieur Marlboro", cet Algérien de 43 ans avait créé, fin 2012, son propre groupe : les "Signataires par le sang". C'est d'ailleurs en leur nom qu'il avait revendiqué l'attaque meurtrière sur le complexe gazier d'In Amenas, en janvier 2013.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chef jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar, dans une vidéo obtenue à une date indéterminée par une agence de presse mauritanienne.
Le chef jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar, dans une vidéo obtenue à une date indéterminée par une agence de presse mauritanienne. ( AFP )